La pêche de la sardine à la bolinche

Août 2019 – C’est au petit matin que les pêcheurs arrivent au port de Douarnenez en Bretagne pour débarquer les sardines, ces petits poissons d'une vingtaine de centimètres au dos bleu-vert avec des reflets argentés sur le ventre.

La technique de pêche, immuable depuis de longues années, est ce qu’on appelle la pêche à la bolinche ou à la senne coulissante. Une technique qui favorise la pêche durable et la qualité du poisson.

C’est un filet qui permet d’encercler rapidement le banc de poissons, préalablement détecté visuellement ou par les sonars.  La coulisse, un filin, glissant dans sa partie inférieure, assure sa fermeture. La bolinche forme alors une poche emprisonnant la sardine qui est ramenée progressivement à bord. Les sardines sont ensuite déposées dans les cales du bateau à l'aide d'une salabarde, une épuisette spéciale portée par une petite grue. A l’arrivée au port, les sardines sont transférées dans des bacs de glace avant d’être acheminées vers la conserverie pour être étêtées et emboitées à la main, une tradition transmise de génération en génération depuis 1853.